fbpx

Un mot de nos copresidents

Nov 17, 2020 | FR Publications, WFOC

Sauveteur:« Pourquoi avez-vous construit deux synagogues? »  

Naufragé: « Celle-ci est là où je prie. Et celle-là est celle où JE NE METS JAMAIS LES PIEDS! » 

Nous connaissons tous cette vieille blague sur les divisions dans notre communauté. Celle-ci s’appuie sur des stéréotypes juifs qui sont, admettons-le, enracinés dans la vérité. Nous sommes un peuple diversifié. Nous nous disputons. Nous sommes passionnés. Nous nous soucions des autres. Nous pourrions donc très bien construire deux synagogues si nous nous trouvions coincés sur une île déserte.

Dans l’esprit de la même tradition qui sous-tend cette blague, nous aimerions toutefois présenter un angle différent de l’histoire, lequel a été récemment porté à notre attention et révèle une autre vérité juive. Oublions les deux synagogues, et demandons-nous plutôt si nous en construirions même une si nous faisions naufrage sur une île déserte.

Nous comptons plus que tout sur notre identité juive et une partie importante de celle-ci trouve sa source dans notre communauté. Une synagogue représente certes bien des choses, mais l’une de ses fonctions principales est de servir de lieu de rassemblement où nous sommes unis par des idées profondes. La pandémie aura à tout le moins servi à nous rappeler à quel point la communauté est essentielle à la vie, à l’identité et au bien-être juifs.

Nous arrivons maintenant à l’essentiel.

Nous sommes une communauté et même si nous sommes parfois en désaccord, nous nous entendons sur bien des choses. Ça ne s’applique pas seulement aux Juifs canadiens, mais aussi aux organismes qui servent ces derniers. Vous avez peut-être remarqué (du moins, nous l’espérons!) les récentes collaborations entre le CIJA, les Amis canadiens du Centre Simon Wiesenthal (FSWC) et B’nai Brith Canada.

Bien que nos organismes adoptent chacun une approche différente pour traiter les questions les plus préoccupantes – antisémitisme, antisémitisme caché derrière le masque de l’antisionisme, sécurité, Israël, justice, racisme, égalité, etc. –, nous reconnaissons unanimement l’importance d’agir et nous avons convenu de collaborer de façon plus délibérée à cette fin.

Voici des exemples d’initiatives conjointes menées en votre nom.

Demander au gouvernement fédéral de rejeter les résolutions toxiques et de reconsidérer son vote contre Israël aux Nations Unies

Plus tôt aujourd’hui, les trois organismes ont fait cette déclaration conjointe, qui attire l’attention sur une lettre qu’ils ont envoyée vendredi dernier au premier ministre Trudeau, exhortant le gouvernement fédéral à revenir à sa position de vive opposition aux résolutions annuelles anti-Israël adoptées à l’Assemblée générale des Nations Unies.

Définir l’antisémitisme en Ontario

La lutte contre l’antisémitisme constitue notre priorité numéro un et à ce titre, nous croyons qu’il est nécessaire de définir adéquatement l’antisémitisme sous toutes ses formes. De concert avec nos partenaires et plusieurs organismes juifs de l’Ontario, nous avons plaidé en faveur de l’adoption par le gouvernement ontarien de la définition de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (AIMH), et nous sommes heureux d’annoncer que nos efforts ont porté leurs fruits.

Groupe de travail interparlementaire sur la lutte contre l’antisémitisme en ligne

Le 10 novembre dernier, nous avons participé à une discussion animée par le Groupe de travail interparlementaire sur la lutte contre l’antisémitisme en ligne. Dans le cadre de notre témoignage, nous avons soumis des recommandations concrètes aux législateurs pour les aider à mieux comprendre et à résoudre ce grave problème.

Antisémitisme au BCP

David Lange du site Israellycool.com a découvert qu’un analyste principal du Bureau au Conseil privé (BCP) avait publié des dizaines de messages haineux et antisémites sur Facebook. De concert avec le FSWC, le CIJA a alerté ses contacts de haut niveau du BCP et une enquête est maintenant en cours.

Jour du Souvenir

CIJA a eu l’honneur de participer aux cérémonies du Jour du Souvenir organisées par B’nai Brith en collaboration avec l’Association des anciens combattants juifs du Canada. Le major-général (retraité) Ed Fitch, membre du CIJA, a été invité à prononcer une allocution lors de cet événement commémoratif qui visait à rendre hommage aux femmes et aux hommes qui ont servi le Canada en uniforme et à souligner la contribution importante des anciens combattants juifs canadiens.

Il ne s’agit là que de quelques-unes des initiatives conjointes que nous avons menées avec nos partenaires et nous aimerions particulièrement remercier les dirigeants de B’nai Brith et de FSWC pour leur collaboration.

Il n’y a pas si longtemps, ces partenariats auraient été peu probables, mais la nature évolutive des enjeux auxquels nous faisons face ainsi que les demandes de membres de la communauté tels que vous sont venues nous rappeler qu’il y a beaucoup plus de choses qui nous unissent que de choses qui nous divisent.

Nous vous remercions de votre précieuse contribution à notre communauté et nous vous invitons à nous faire part de vos idées sur toute question qui vous préoccupe.

Meilleures salutations,

Joel Reitman Jeffrey Rosenthal
Co-Chair, CIJA Board Co-Chair, CIJA Board

Stay In The Know

Sign up for email updates and never miss out on Canadian. Jewish. Advocacy.