fbpx

Passez à l’action – Retirons le Hamas de Twitter

Le Hamas attaque régulièrement les Israéliens et incite à la violence à leur encontre.

Résultat? Le Hamas revendique ouvertement et fièrement la responsabilité du meurtre de plus de 1 300 victimes israéliennes.

Fait inquiétant, le Hamas a été autorisé à utiliser Twitter pour promouvoir son programme axé sur la violence et la haine.

C’est inacceptable. D’innombrables démocraties, dont le Canada, les États-Unis et l’Union européenne, ont à juste titre désigné le Hamas comme un groupe terroriste. Cela signifie qu’il est criminel pour les citoyens d’être membre ou de fournir du soutien matériel à cette organisation violente.

Si le Hamas ne peut pas ouvrir un compte bancaire au Canada, pourquoi devrait-il être autorisé à détenir un compte Twitter ?

Aidez-nous à couper les liens qu’établit le Hamas avec près d’un demi-million d’adeptes en ligne. Joignez-vous à nous pour demander à Twitter de fermer les comptes du Hamas.

[accordion button=”Cliquez ici pour lire la lettre…”]

À l’attention de Twitter

La politique de Twitter contre les comportements haineux interdit explicitement toute menace violente ou toute volonté de nuire physiquement à des individus ou à des groupes. Elle interdit en outre aux utilisateurs de « promouvoir le terrorisme » ou de s’affilier « avec des organisations qui utilisent ou encouragent la violence contre les civils pour faire avancer leurs causes, que ce soit par leurs propres déclarations ou activités sur la plateforme et en dehors de celle-ci. »

Nous sommes tout à fait d’accord que ce genre d’activités n’a pas sa place sur Twitter.

C’est pourquoi nous vous demandons instamment de fermer les comptes Twitter exploités par le Hamas, un groupe terroriste interdit à l’échelle internationale qui utilise abondamment Twitter pour promouvoir la violence et la haine.

Depuis sa création, le Hamas a revendiqué l’assassinat de plus de 1 300 Israéliens. Ses attaques contre des civils comprennent des attentats-suicides à la bombe, des tirs de missiles, des fusillades de masse et des attaques à l’aide de véhicules. La Charte du Hamas rejette ouvertement le droit d’Israël à exister et glorifie le djihad.

D’innombrables démocraties, dont le Canada, les États-Unis et l’Union européenne, ont désigné le Hamas comme une entité terroriste et interdit aux citoyens de lui fournir du soutien matériel. Ce fait en soi devrait amener Twitter à assumer ses responsabilités fondamentales en tant qu’entreprise et à empêcher le Hamas d’utiliser ouvertement sa plateforme.

Le Hamas utilise régulièrement la plateforme de Twitter pour promouvoir son programme axé sur la violence et la haine. Trois de ses nombreux comptes – @HamasInfo, @HamsInfoEn et @HamasInfoFr – ont un auditoire de près d’un demi-million d’adeptes au total. Il faudrait les fermer immédiatement afin d’empêcher le Hamas d’utiliser Twitter pour inspirer d’autres actes de violence.

Par exemple, le 15 mars 2018, le Hamas a lancé un appel à la « participation de masse à la Journée de la colère ». Cette expression est constamment utilisée pour exhorter les Palestiniens à recourir à la violence contre les citoyens juifs et israéliens.

À la suite de cet appel à la « colère », les attaques violentes contre les Israéliens ont atteint des sommets. Le 16 mars 2018, un terroriste palestinien a percuté un groupe d’Israéliens, tuant deux personnes et en blessant deux autres. Le 18 mars 2018, un terroriste palestinien a poignardé à mort un Israélien juif à Jérusalem. En réaction à ces attaques, le Hamas a fait des déclarations dans lesquelles il félicitait les auteurs de ces crimes.

Il est clair que l’incitation à la violence a des conséquences mortelles. Si Twitter n’agit pas pour faire respecter sa propre politique, il court le risque d’être complice du programme odieux du Hamas.

Twitter a pris à juste titre des mesures pour supprimer ou suspendre des milliers de comptes associés à l’État islamique. Vous avez en outre récemment mis à jour les règles de Twitter qui font explicitement référence au terrorisme. Retirer le Hamas de votre plateforme serait conforme aux efforts louables que vous déployez pour empêcher les terroristes d’utiliser Twitter pour la promotion de leurs violents objectifs.

Nous vous prions instamment de fermer tous les comptes associés au Hamas et attendons avec impatience une réponse de votre part.

Sincèrement,

[/accordion]



Stay In The Know

Sign up for email updates and never miss out on Canadian. Jewish. Advocacy.