fbpx

Canada’s Commitment to Advocate for Restitution of Holocaust-Era Property in Poland and Across Europe Praised by CIJA, WJRO and CJHSD

Mar 12, 2015 | Antisemitism, CIJA Publications, Judaism, Media, Press Releases

Powerful Statements by Foreign Minister, Opposition Leaders — Canadian Diplomats to Raise Issue at Highest Levels

Note: Letters referred to in this press release are in the links provided below

Ottawa, March 12, 2015 – The Centre for Israel and Jewish Affairs (CIJA), the World Jewish Restitution Organization (WJRO), and the Canadian Jewish Holocaust Survivors and Descendants (CJHSD) welcomed commitments by multi-partisan Canadian leaders to advocate for restitution of Holocaust-era property in Europe.

Canadian Foreign Minister Robert Nicholson and foreign affairs critics Paul Dewar of the New Democratic Party and Marc Garneau of the Liberal Party issued powerful statements in support of restitution.

“Canada shares your interest in justice for these survivors and their heirs,” Nicholson stated in the letter just sent to CIJA and the CJHSD.

Foreign Affairs, Trade and Development Canada officials have been instructed to raise the issue with their Polish counterparts at every opportunity, and I intend to do the same with my new counterpart, Foreign Minister [Grzegorz] Schetyna, at the first opportunity,” Nicholson also wrote.

“Canadian diplomatic representatives in the Czech Republic and other Holocaust-affected nations were asked to do the same and to coordinate their approaches with other like-minded nations,” Nicholson stated.

Dewar and Garneau, in earlier letters to John Baird, who recently resigned as foreign minister, urged him to encourage his counterparts in Central and Eastern Europe to commit to restitution and compensate survivors and their families for property seized during the Holocaust.

“Canada has a clear and proudly multi-partisan tradition of supporting Holocaust victims and survivors,” Dewar wrote, adding that “Canada has both the ability and the responsibility to play a leading role in advocating for prompt and proper restitution or compensation, in accordance with internationally recognized standards of justice.”

Garneau stated, “There is nothing we can do to make up for the tragedies that the survivors of this dark period in history endured, but we can do our utmost to advocate on behalf of the remaining survivors and their families. We must do our best to try and fix this injustice.”

CIJA Chair David J. Cape applauded the commitment of the Government of Canada and the opposition parties. “We can all be proud of Canada’s strong commitment – across the political spectrum – to Holocaust victims whose property was seized by the Nazis and their allies,” said Cape.

Gideon Taylor, WJRO Chair of Operations, said, “We appreciate Canada’s continued leadership in seeking a measure of justice for Holocaust victims from Poland and other countries in Central and Eastern Europe who have waited for decades for the return of their stolen property.”

“We all have a responsibility to Holocaust survivors, their heirs, and the victims to resolve this issue as soon as possible,” Taylor added.

“Now is the time for the restitution of properties taken during the Holocaust, and I am proud of the government and the opposition’s unified support for this issue of justice,” said Sidney Zoltak, Co-President of the Canadian Jewish Holocaust Survivors and Descendants. “Many elderly victims require financial and medical support. It is time for Poland and other countries in Central and Eastern Europe to fulfill their obligations.”

Canadian officials made the commitment after CIJA and the CJHSD wrote to Baird,  Dewar and Garneau asking for their continued advocacy for restitution of Holocaust-era property. Dewar and Garneau each expressed their support to Baird.

Nearly 40,000 Holocaust survivors resettled in Canada after World War II. Canada has a history of leadership on issues relating to justice for victims of the Nazi regime. The country played an important role in drafting the Terezin Declaration on Holocaust Era Assets, which has been approved by 47 states and calls for just and fair solutions regarding the status of private, communal and heirless property stolen from Jewish families during the Holocaust.

-30-

Foreign Affairs Minister Rob Nicholson’s letter here
Official Opposition Critic for Foreign Affairs Paul Dewar’s letter here
Foreign Affairs Critic of the Liberal Party of Canada Marc Garneau’s letter here

L’engagement du Canada à soutenir la restitution des biens spoliés durant l’Holocauste en Pologne et en Europe salué par le CIJA, la WJRO et CJHSD

Déclarations percutantes du ministre des Affaires étrangères et des chefs de l’opposition

Les diplomates canadiens soulèvent la question aux plus hauts niveaux

Remarque : les lettres mentionnées dans ce communiqué de presse peuvent être consultées en suivant les liens indiqués ci-dessous.

Ottawa, le 12 mars 2015 – Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA), la World Jewish Restitution Organization (WJRO) et les survivants juifs de l’Holocauste et leurs descendants (CJHSD) ont salué les engagements pris par les dirigeants canadiens à travers tout le spectre politique pour plaider en faveur de la restitution des biens spoliés durant l’Holocauste en Europe.

Le ministre canadien des Affaires étrangères Robert Nicholson et les porte-parole en matière d’affaires étrangères Paul Dewar du Nouveau Parti démocratique et Marc Garneau du Parti libéral ont publié une puissante déclaration de soutien pour la restitution.

« Le Canada partage votre intérêt pour que justice soit rendue aux survivants et leurs héritiers », a déclaré Nicholson dans la lettre qu’il vient d’envoyer au CIJA et au CJHSD.

« Les représentants des ministères des Affaires étrangères et du commerce et du développement ont été chargés de soulever la question avec leurs homologues polonais à chaque occasion qui se présente et j’ai l’intention d’en faire de même avec mon nouvel homologue, le ministre des Affaires étrangères [Grzegorz] Schetyna, à la première occasion », a ajouté Nicholson.

« Les représentants diplomatiques du Canada en République tchèque et d’autres pays touchés par l’Holocauste ont été instruits de faire de même et de coordonner leurs démarches avec d’autres pays aux vues similaires », a indiqué Nicholson.

Dewar et Garneau, dans des lettres adressées plus tôt à John Baird, qui a récemment démissionné de son poste de ministre des Affaires étrangères, l’ont exhorté à encourager ses homologues d’Europe centrale et orientale à s’engager à restituer aux survivants et leurs familles les biens spoliés durant l’Holocauste et les indemniser.

« Le Canada est fier de sa tradition claire et multipartite de soutenir les victimes et les survivants de L’Holocauste », a dit Dewar, ajoutant que « le Canada a à la fois la capacité et la responsabilité de jouer un rôle de premier plan pour réclamer une restitution ou indemnisation rapide et adéquate, conformément aux normes de justice internationalement reconnues. »

Garneau a déclaré, « Nous ne pouvons rien faire pour compenser les tragédies qui ont frappé les survivants de cette sombre période de l’histoire, mais nous pouvons faire de notre mieux pour défendre leurs intérêts et ceux de leurs familles. Nous devons faire tout notre possible pour essayer de corriger cette injustice. »

Le président du CIJA, David J. Cape, a applaudi l’engagement du gouvernement du Canada et des partis d’opposition. « Nous pouvons tous être fiers de l’engagement ferme du Canada, à travers le spectre politique, aux victimes de l’Holocauste dont les biens ont été saisis par les nazis et leurs alliés », a déclaré Cape.

Gideon Taylor, président des opérations de la WJRO, a déclaré, « Nous apprécions le rôle de premier plan que le Canada continue de jouer pour rendre justice aux victimes de l’Holocauste en Pologne et autres pays d’Europe centrale et orientale qui ont attendu pendant des décennies la restitution de leurs biens spoliés. »

« Nous avons tous la responsabilité envers les survivants de l’Holocauste, leurs héritiers et autres victimes de résoudre ce problème dès que possible », a ajouté Taylor.

« Le temps est arrivé de restituer les biens spoliés durant l’Holocauste et je suis fier du soutien unifié du gouvernement et de l’opposition sur cette question de justice », a déclaré Sidney Zoltak, coprésident du CJHSD (survivants juifs de l’Holocauste et leurs descendants). « De nombreuses victimes âgées ont besoin de soutien financier et médical. Il est temps que la Pologne et autres pays d’Europe centrale et orientale s’acquittent de leurs obligations. »

L’engagement des responsables canadiens est survenu à la suite des lettres que le CIJA et le CJHSD ont écrit à Baird, Dewar et Garneau pour leur demander de continuer à plaider en faveur de la restitution des biens spoliés durant l’Holocauste. Dewar et Garneau ont chacun exprimé leur soutien à Baird.

Près de 40 000 survivants de l’Holocauste se sont réinstallés au Canada après la Seconde Guerre mondiale. Le Canada joue depuis longtemps un rôle de premier plan dans le monde pour que justice soit rendue aux victimes du régime nazi. Le pays a joué un rôle important dans la rédaction de la Déclaration de Terezin sur les biens spoliés durant l’Holocauste, qui a été approuvée par 47 pays et qui demande des solutions justes et équitables concernant le statut des biens privés, collectifs et en déshérence volés aux familles juives durant l’Holocauste.

La lettre du ministre canadien des Affaires étrangères Robert Nicholson ici
La lettre du porte-parole en matière d’affaires étrangères Paul Dewar du Nouveau Parti démocratique ici
La lettre du porte-parole en matière d’affaires étrangères Marc Garneau du Parti liberal ici

Stay in the know!

Get all the latest information from our Newsletter CIJA: Week in Review

Member of the media looking for a statement, an expert opinion, or an interview?